Nous cherchons à provoquer les interactions entre les interventions mécaniques et numériques, le jeu d’acteur des comédiens, les effets de lumière et d’images

Olivier et Rémi Sarrailh : ingénierie 3D, programmation et réseau

Marionnettes, éclairage vidéo fin et traitement numérique associé à l’électronique programmée complètent un même dispositif scénographique

Le jeu de la comédienne, les mouvements des marionnettes, les effets de lumière accompagnent le texte sans le commenter

Ils concourent à la déréalisation de la perception de l’espace de jeu et renforcent le caractère déconcertant d’un texte poétique

 

[michel_category_posts cat= »75″][michel_category_posts cat= »70″]

[michel_main_menu]