?>

Fabre

Vignette installation vidéo Musée Fabre Montpellier 2013

Musée Fabre (3)  25 septembre 2013

Une performance vidéo en temps réel, sur le parvis du Musée Fabre, à Montpellier, dans le cadre de la Milonga du Musée -Tango in Situ-, cycle de bals tango hebdomadaires en plein air, proposé par A bailar tango. Édition 2013.


Clip video : © Michel Glaize

Musée Fabre (2)  25 septembre 2012

Une performance vidéo en temps réel, sur le parvis du Musée Fabre, à Montpellier, dans le cadre de la Milonga du Musée -Tango in Situ-, cycle de bals tango hebdomadaires en plein air, proposé par A bailar tango. Édition 2012 : du 4 juillet au 12 septembre


Clip video : © Michel Glaize

Musée Fabre (1)  30 août 2012

Installation video dans le cadre du cycle de bals en plein air de l’association A bailar tango, à Montpellier, du 4 juillet au 12 septembre 2012


Clip video : © Michel Glaize

Au musée, le tango  4 août 2012

L’été, c’est bon, et encore bien meilleur loin des ordis.

Thévanna et Paul, de l’asso montpelliéraine A Bailar Tango, ont eu la bonne idée de m’inviter à réaliser, chaque mercredi de tout cet été, une performance vidéo à l’occasion des bals tangos en plein air  proposés depuis cinq années sur le parvis du Musée Fabre. Cette saison, derrière la façade : une prestigieuse exposition du Caravage.

En matière d’accueil et de qualité des bals tangos, Thévanna et Paul à Montpellier, tout comme Nanouchka et Martial à Sommières, c’est ce qui fait dans le coin de vraiment frais et délicieux. Du tango élevé sous la mer, pour ainsi dire, mais je n’en dirai pas plus et j’accours.

Vidéo : j’ai d’abord testé le mur du fond -pas concluant- avant de commettre plusieurs essais de projection sur la piste même. Non, pas sur le précieux dallage signé pour l’éternité par Daniel Buren, mais sur l’hebdomadaire linoléum de Leroy Merlin, rituellement déroulé chaque mercredi par le pudique Ahmed Yalouz lui-même. Et même pas, comme on me l’a dit, pour protéger les chevilles des danseurs -parfois sujettes à enflures.- « A Montpellier on ne piétine pas les Oeuvres d’Art », me confie Ahmed. « A Nîmes, je ne sais pas. » Ahmed me propose donc de déposer sur mes projections une deuxième couche de linoléum, par respect.

Bref, je comprends qu’il n’est pas convaincu, vox populi, et je ne le suis pas non plus.
Je me suis donc ensuite attaqué à la façade du musée, avec l’humble conviction que je ne saurais par là faire de l’ombre au Caravage. Je proposerai bientôt ici un clip vidéo de cette expérience, et un autre rappelant mon installation de juillet 2012 au Moulin de Sommières, chez Nanouchka et Martial. En attendant, comme Thévanna et Paul nous régalent vraiment sans compter, commis aujourd’hui pour leurs besoins de promotion tanguistique, voici un premier clip de la Milonga du Musée, a bailar in situ cet été 2012.

> Pour voir le clip : cliquez ICI
> Le site d’A Bailar Tango : cliquez ICI